devenir digital nomade

L’ASSURANCE POUR LES NOMADES
Safetywing couvre vos voyages et votre santé partout dans le monde, covid-19 compris.

Devenir digital nomade pour vivre son road-movie !

Pour la plupart des nomades autour du monde, devenir digital nomade est le point de départ d’une aventure liée à une passion, un rêve, une envie, une authentique folie, un souffle de liberté, la Vraie! Celle des rencontres fortuites et des souvenirs indélébiles…

J’ai eu la chance de connaître Emily du blog voyage & cinéma « Travel and Film » à travers Stéphanie, qui a récemment témoigné ici sur son parcours pour devenir nomade digital.

Emily vit sa liberté en voyage et sur grand écran…. Passionnée de cinéma, elle partage le cheminement de son road-trip aux allures de road-movie. Un univers fait de scénarios et de rencontres aux quatre coins du monde!

Son histoire nous rappelle que rien de grand ne s’est accompli dans le monde sans passion. Emily nous raconte comment elle est devenue digital nomade et a converti sa passion pour le cinéma en voyage au long cours où s’entremêlent rencontres, découvertes et décors lointains…

Voyageuse passionnée

Quel genre de voyageuse es-tu ?

Je suis le genre de nomade voyageuse à la rencontre des gens. Ce qui me plait le plus dans les voyages, ce sont les gens, c’est pour cela que je préfère toujours retourner dans un pays où les gens sont super sympas que dans un pays aux paysages paradisiaques.

Maintenant, si on peut avoir les deux c’est mieux ;-). Sinon je suis toujours en mouvement, j’adore découvrir de nouveaux endroits, etc.

Je ne suis pas du genre à rester plusieurs années dans la même ville ni même plusieurs mois.

J’adore le soleil, la plage et la fête notamment, mais j’aime aussi beaucoup les musées, la culture et l’archéologie. J’aime aussi les parcs nationaux et faire de la randonnée. Mais je n’aime pas le froid ni trop l’altitude. Bref, je suis plus plage que montagne. Je voyage en suivant l’été autour du monde pratiquement tout le temps.

Pourquoi le cinéma est un bon moyen pour découvrir le monde?

Le cinéma est un bon moyen pour découvrir le monde car on peut voir des films du monde entier et découvrir les paysages et la culture locale parfois bien mieux qu’en voyageant. Vous pénétrerez bien plus dans les mœurs indiennes en voyant des films de Bollywood qu’en faisant un tour organisé ou même tout seul au Rajasthan par exemple.

devenir digital nomade emily
Emily sur la plage du film « Pirates des Caraïbes » à St-Vincent et les Grenadines

Avant de devenir digital nomade

Depuis quand es-tu devenue digital nomade ?

Je suis vraiment devenue nomade digitale en 2015, je dirais, car c’est à cette date que j’ai réussi à gagner ma vie entièrement grâce à mon blog de voyage et donc grâce à mon activité digitale. Même si mon blog existe depuis 2012; avant 2015, il ne me rapportait pas assez pour en dépendre complètement.

Mais je voyage quasiment à plein temps depuis 2008 lorsque j’ai fait mon tour du monde d’un an en solo. Avant je faisais des petits boulots pendant mes études et j’économisais pour partir en voyage. Après mes études, j’ai vécu un an en Allemagne avec mon copain et quand ça s’est fini, je suis partie en tour du monde en 2008-2009 avec mes économies.

Entre 2010 et 2012, j’ai beaucoup voyagé sans rentrer en France, en faisant parfois des petits boulots sur la route et en faisant beaucoup d’auto-stop et de couchsurfing et en voyageant à budget très réduit, j’ai aussi fait le working-holiday visa en Australie en 2011.

À vrai dire, depuis que mes études ont été terminées, je n’ai jamais vraiment connu la routine. Ça tombe bien car ce n’est pas mon truc. 

Quelles étaient tes expectatives ? Qu’est ce qui n’était pas prévu ?

À vrai dire, au départ, je n’avais pas du tout prévu de devenir digital nomade, lorsque je suis partie en tour du monde en 2008-2009. Je crois que je ne savais même pas que cela existait. Donc je ne peux pas dire que j’ai vraiment eu des expectatives ni des craintes.

À mon retour de tour du monde, j’ai cherché du boulot dans le cinéma, vu que c’est ce que j’ai étudié et que c’est mon domaine de compétence, j’ai aussi pris des cours pour être actrice. Puis, je me suis rendue compte que je ne pouvais pas vivre sans voyager et que l’hiver et le manque de lumière me déprimait.

Je suis donc repartie un an et demi à travers le monde et j’ai décidé de commencer un blog de voyage car je me suis rendue compte qu’on pouvait gagner de l’argent et être invitée en voyage grâce à cela. Et de fil en aiguille, c’est devenu mon mode de vie, mais ça c’est fait petit à petit.

 
devenir digital nomade
Emily au 65ème Festival du film de Cannes

À ton avis, quelles sont les principales qualités pour devenir nomade?

À mon avis, la principale qualité pour devenir nomade, c’est d’aimer la liberté plus que tout, et donc de se rendre libre au maximum, être flexible et avoir une grande capacité d’adaptation et une grande ouverture d’esprit.

Qu’est ce qui a été le plus difficile pour devenir nomade ?

Pour moi, le plus difficile, c’est faire ma valise et choisir un minimum de choses alors que j’aimerais avoir autant de choses avec moi que si j’avais un appart. J’aimerais bien emmener plus de chaussures.

Je n’ai pas vraiment trouvé de solution pour voyager léger, mais j’ai acheté une grande valise. Je galère toujours à l’aéroport pour qu’elle ne dépasse pas les 24 kilos (il y a une tolérance d’un kilo sur les 23 en général) et j’ai un gros bagage à mains d’au moins 10 kilos.

Bref, je voyage toujours avec environ 35 kilos. Le plus dur, c’est aussi de se limiter sur les achats alors que j’aimerais acheter tellement de choses et de souvenirs quand je voyage. Enfin bref, mes problèmes ne sont que des détails matériels sans grande importance.

Tout le reste du mode de vie nomade me convient très bien.

Quotidien et vie nomade

Comment se passe une journée type dans ta vie nomade?

Comme je disais plus haut, je ne connais pas la routine car je voyage tout le temps, donc il n’y a pas vraiment de journée, ni de semaine typique.

En fait, ça dépend vraiment du pays où je suis. Le mois dernier, j’étais en Italie et je parcourais les musées.

Aujourd’hui, je suis au Brésil et je parcoure les plages. Disons qu’en général, j’aime bien dormir le matin (sauf excursion spéciale), visiter l’après-midi, et le soir sortir boire un coup, danser ou travailler sur le blog.

devenir digital nomade emily

Quels lieux tu fréquentes pour travailler? Quel est ton mode d’hébergement préféré?

Je ne fréquente aucun lieu particulier pour travailler. Je ne vais jamais dans les co-working, j’aime bien travailler en pyjama au réveil ou en pleine nuit. Je travaille donc dans mon hébergement que ce soit un hostel, chez un ami ou un hôte couchsurfing, ça peut aussi être à l’aéroport parfois, même si en fait je prends assez rarement l’avion dans l’année.

Mes deux modes d’hébergements préférés sont les hostels et les hôtes couchsurfing car j’adore rencontrer des gens.

Comment fais-tu pour gérer ton argent? Prendre soin de ta santé? Ou protéger ton matériel quand tu voyages?

Je gère mes finances uniquement sur mon compte français grâce à internet.

Pour la santé, j’ai de la chance, jusque là, je ne suis jamais vraiment tombée malade à l’étranger, mis à part un peu le mal de l’altitude ou la turista, j’ai aussi eu 4 points de suture au Costa Rica qu’on m’a fait dans la clinique du coin. Bref, rien de bien grave.

Je rentre en général une fois par an en France où je rends visite à mon médecin traitant, mon dermatologue et mon dentiste pour voir si tout va bien.

En voyageant, il faut faire très attention à son matériel et toujours avoir un œil dessus quand on voyage. Sinon dans les hostels, il y a presque toujours des casiers pour mettre ses objets de valeur.

Vers un renouveau du tourisme

La covid-19 révolutionne t-elle déjà le secteur du tourisme ?

Oui la pandémie révolutionne le secteur du tourisme, enfin pour l’instant on peut dire qu’elle le met en très mauvais état et l’économie tout entière.

Je pense donc que malheureusement, les gens les plus touchés par la crise économique pourront moins voyager. Et je pense que certaines personnes qui ont réussi à passer au télétravail en profiteront peut-être pour sauter le pas et devenir digital nomade car si on travaille de chez soi et qu’on est célibataire, pourquoi passer l’hiver dans un appartement parisien hors de prix avec un climat horrible alors qu’on peut passer les 6 mois de l’hiver à Bali par exemple.

Je pense que de plus en plus de gens saisiront l’opportunité.

digital nomade emily
Emily au Brésil dans les Lençois Maranhenses

Doit-on s’attendre à de nouveaux modes de voyage ?

Je pense qu’on devrait tendre vers le slow travel et le transport écolo, car c’est beaucoup mieux de passer un mois en Italie par exemple que de visiter 6 pays d’Europe en un mois avec 7 vols, non seulement pour l’environnement mais aussi pour l’expérience personnelle, la fatigue, la connaissance du lieu et le tourisme local.

Mais bon, ça c’est mon opinion et chacun fera ses choix. Je pense que les gens qui ont peu de vacances et veulent voir beaucoup de choses continueront comme avant quand ce sera possible.

Sinon je pense que c’est aux compagnies de transports de faire des efforts, car quand on voit qu’un Paris-Milan en train coûte 150 euros alors que le même trajet en avion coûte 50 euros. Et je parle en connaissance de cause, ayant voyagé deux mois et demi cet été en Italie et ayant commencé par Paris-Milan, je peux vous dire, que j’ai pris l’avion alors que j’aurais été parfaitement contente de passer 7h dans le train à la place de 1h30 dans l’avion si les prix étaient inversés, vue que j’ai le temps.

Bref, si on veut que les gens fassent des efforts pour l’environnement, il serait temps que les compagnies de train et de bus aussi.

Budget de vie nomade

Certains pensent que pour être nomade il faut être riche. Qu’en penses-tu? Comment se répartit ton budget?

Les gens pensent beaucoup de choses absolument fausses: qu’il faut être riche pour être nomade ou bien qu’il faut être riche pour voyager.

Et bien je dirais que c’est tout le contraire.

En vérité, il faut être riche pour être sédentaire et entretenir son petit confort, et notamment à Paris ma ville d’origine. Si vous voyiez tout l’argent que mes parents dépensent juste pour entretenir leur maison et leur jardin, sans parler des factures, c’est hallucinant.

En plus, quand vous êtes sédentaires et bien vous payez quand même votre loyer à la maison plus vos vacances. Alors que quand vous êtes nomade, vous n’avez pas vraiment de factures.

Personnellement avec le petit budget que je gagne grâce à mon blog de voyage (moins d’un smic par mois), et bien je n’aurais même pas les moyens de me payer un loyer à Paris, alors avec les factures d’eau, électricité, internet, netflix, etc, manger, sortir, transports, voiture, etc., bref, ce serait complètement impossible. Et je ne parle même pas de si j’avais des enfants et un chien, tout cela est très très cher.

Mais avec mon petit budget, je voyage toute l’année en Amérique latine, en Asie, dans certains pays d’Europe comme une reine, où j’ai les moyens de payer mon hébergement, d’aller au resto presque tous les jours, de prendre un uber et non le métro, etc.

Bref, j’ai une qualité de vie nettement supérieure que si j’étais sédentaire avec très peu d’argent. L’avantage d’être nomade, c’est qu’on peut aussi choisir son pays en fonction du taux de la monnaie et parfois ça change tout. En ce moment, le taux du réal au Brésil est tellement bas, que mon voyage est encore plus appréciable.

Conseils pour devenir digital nomade

Quel a été le meilleur conseil que tu aies reçu ? Le pire ?

Le meilleur conseil est “suis ton instinct”. En vérité, je crois que la meilleure chose que j’ai faite a été de m’écouter moi-même tout simplement et de ne pas suivre les conseils des autres.

Les pires conseils ont été: “ Et si tu prenais un boulot alimentaire?” ou bien “tu devrais faire ceci ou cela”, bref, les pires conseils qui viennent malheureusement souvent des gens les plus proches, j’ai décidé de les ignorer et je m’en félicite même si ça n’a pas été facile.

Car le mieux dans la vie, c’est d’être en accord avec soi-même.

devenir digital nomade emily
À Rio de Janeiro au Brésil (plage d’Ipanema au fond à droite)

Tu connais le Brésil, qu’est ce qui t’a le plus surpris de ce pays? Quel endroit as-tu préféré?

Oui, je connais très bien le Brésil, j’ai visité 17 états sur une durée de 18 mois en plusieurs voyages depuis 2009. Et d’ailleurs je viens juste d’arriver à nouveau au Brésil pour fuir l’hiver et le confinement européen.

Ce qui m’a le plus surpris dans ce pays, c’est la joie de vivre de ses habitants et leur ouverture d’esprit. C’est à mon avis le pays le plus heureux du monde (contrairement aux études qui ne prennent pas vraiment la joie de vivre ou l’ensoleillement en compte).

Je me suis tout de suite sentie acceptée et je dois dire que je me sens presque Brésilienne.

L’endroit que je préfère et où je retourne toujours à chaque voyage au Brésil, c’est Rio de Janeiro, tout simplement parce que c’est la cidade maravilhosa, et que c’est à mon avis, la plus belle ville du monde. J’adore les grandes villes et j’adore la mer, alors c’est une combinaison parfaite avec des gens tellement sympathiques, souriants et aussi tellement beaux. C’est un vrai spectacle naturel et humain. J’adore l’ambiance et les cariocas.

Sinon j’aime aussi beaucoup le Nordeste où c’est l’été toute l’année, la beauté des paysages comme les Lençois Maranhenses, l’ambiance de Jericoacoara, et les plages et la fête à Pipa notamment.

J’adore faire la fête et le Brésil est le pays de la fête. À vrai dire, je me sens bien partout au Brésil. Il faut malheureusement juste prendre certaines précautions à cause de l’insécurité.

Où es-tu en ce moment? Quelle sera ta prochaine destination?

En ce moment, je suis au Brésil depuis quelques jours seulement, j’ai fui l’Italie, suis passée par la France très rapidement et me suis précipitée pour fuir le confinement.

Alors que cela fait trois ans que je ne voyage qu’en Amérique, cet hiver, j’avais prévu de voyager en Asie pour changer. Mais avec la pandémie, j’ai étudié où je pouvais aller sans test, ni quatorzaine.

En gros, j’avais le choix entre le Mexique et le Brésil. Comme j’étais au Mexique au même moment l’année dernière et que le Brésil est plus grand et que le pays a l’air plus relax sur les règles anti-covid, j’ai décidé de revenir ici.

En plus, ici l’été arrive, ce qui va faire descendre la vague de covid à mon avis. Enfin bref, je surfe sur la vague covid en m’adaptant aux restrictions. J’ai décidé de faire renouveler mes 90 jours et donc de rester six mois au Brésil si c’est possible.

Difficile d’annoncer la prochaine destination avec les informations covid qui changent du jour au lendemain. Mais normalement d’après mes prédictions, l’Europe devrait être dans le creux de la vague l’été prochain comme c’était le cas cet été et j’ai déjà des tickets pour l’Euro 2020, j’ai donc l’intention d’y aller en 2021 s’il n’est pas annulé et peu importe où il sera reporté.

Et puis je vais continuer sur mes plans 2020 reportés en 2021 s’ils sont maintenus, à savoir les Jeux Olympiques de Tokyo suivi d’un voyage au Japon de trois mois, puis tout l’hiver en Asie avec l’Expo universelle de Dubaï entre octobre et mars normalement. Bref réaliser tous mes projets de 2020 en 2021 si c’est possible. 

L’avenir nous le dira.

Pour aller plus loin…

J’ai pris beaucoup de plaisir à m’immerger dans l’univers d’Emily à travers son blog « Travel and film ». Son expérience du voyage et sa passion pour le cinéma sont contagieuses!

Le blog de voyage: https://travelandfilm.com
Instagram: http://instagram.com/travelandfilm 
Facebook: https://www.facebook.com/travelandfilm

Je suis Michaël Louis, un nomade digital passionné de nouvelles technologies et de voyages. Pour vous aider, j’ai lancé Planet Nomad où je partage mon expérience de nomade digital. 

Si vous avez des questions, laissez un commentaire et j’y répondrai rapidement !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Les plus lus en ce moment

Kit nomade

Nos meilleurs outils pour économiser et voyager mieux

Argent

💰 Ne payez plus de frais bancaires avec la nouvelle carte Ultim de Boursorama. Elle est 100% gratuite et en ce moment, 80€ OFFERTS pour l’ouverture d’un compte!

💸 Transférer de l’argent à l’étranger c’est 8 fois moins cher avec Transferwise. Si vous envoyez plus de 500€, votre 1er virement est offert

🗼 Planifiez vos visites guidées et évitez les files d’attente avec GetYourGuide

Assurance

😷 Assurez la santé de vos équipes à distance avec Remote Health (couverture Covid-19 incluse)

5% de réduction sur votre assurance voyage Chapka (couverture Covid-19 incluse)

🌏 Accédez à Internet sans contrainte et en toute sécurité partout sur la planète avec NordVPN

Voyages

✈️  Comparez les meilleurs vols et payez moins cher votre prochain voyage avec Skyscanner

🚘  Trouvez des locations de voiture bon marché avec Rent a Car

🏨 Airbnb vous offre un coupon de 34€ pour vos locations de vacances.

Faire une recherche

Recevez toutes les actus sur le nomadisme

Inscrivez-vous à la newsletter de Planet Nomad pour recevoir une fois par mois les dernières actualités directement dans votre boîte mail.

Retour haut de page